Publier dans la revue

La revue Savoirs a vocation à publier des textes qui intéressent l’éducation et la formation des adultes, entendus comme les personnes ayant quitté le cadre de la formation initiale.
Ce périmètre recouvre ainsi non seulement la formation professionnelle continue, mais aussi l’éducation populaire, l’éducation à la santé, la formation syndicale, l’éducation permanente incluant les dimensions sociales et citoyennes ainsi que la formation tout au long de la vie, tant dans les dimensions institutionnalisées que dans les traductions plus informelles.

Aucune approche disciplinaire n’est privilégiée. Pour peu que les travaux de recherche prennent pour objet un des aspects de l’éducation ou de la formation des adultes, toutes les disciplines sont appelées à apporter leur contribution.
Ainsi, la revue souhaite ouvrir ses colonnes à des travaux d’horizons divers : des sciences de l’éducation, sans doute, mais aussi de la sociologie, de la psychologie, de l’histoire, des sciences économiques, des sciences de gestion, de la philosophie, de la linguistique, des Staps, de l’anthropologie, des sciences de l’information et de la communication, etc.

Ont donc leur place des articles portant sur les politiques, les systèmes et les institutions de formation des adultes, sur des actions ou dispositifs particuliers ou sur des pratiques spécifiques ; mais aussi sur la manière dont des personnes apprennent, seules ou avec d’autres, ou vivent leur situation d’adulte en formation ; sur les effets de la formation sur l’entreprise ou sur tout autre groupe social ou communauté de pratiques ou sur les personnes elles-mêmes ; sur les coûts et bénéfices, sur les conceptions ou idéologies sous-jacentes ; sur des outils ou des méthodes ; sur la relation formateur/apprenant ; sur les rapports aux savoirs, à la formation et au travail ; sur les loisirs, la vie sociale, la santé ; sur les formateurs d’adultes ou autres agents ou acteurs de la formation des adultes etc. La revue Savoirs s’étant donné comme ligne éditoriale d’explorer les questions d’éducation et de formation des adultes, les travaux portant exclusivement sur des questions de formation initiale seront réorientés vers des revues dont c’est plus particulièrement la vocation, notamment en ce qui concerne la formation initiale des enseignants, qui est une thématique bien couverte par de nombreuses revues scientifiques.

1. Publier une note de synthèse

Les notes de synthèse sont commanditées par le Comité éditorial qui choisit les auteurs connus pour leur expertise et leur expérience sur les thèmes sélectionnés. Une note de synthèse s’appuie sur une étude systématique de la littérature (francophone et internationale) relative à un thème ou à un objet d’actualité, en distinguant les recherches d’autres travaux comme les essais, études, comptes rendus etc. La note réalise un état de l’art de la question ou du thème traité, classe et organise les savoirs acquis, les théories apparentes ou sous-jacentes aux différentes œuvres. Elle fait ressortir les courants de pensée ainsi que les orientations actuelles des recherches et en propose une discussion argumentée. La préparation et la publication sont suivies par trois membres du comité éditorial (un « pilote » et deux « relecteurs »). Le format attendu est de 80 000 à 100 000 signes.​

2. Publier un article de recherche

Les articles sont envoyés par des auteurs individuels ou collectifs.
L’objet des articles peut être en rapport avec le thème de la note de synthèse du numéro (articles dits « thématiques ») ou non (articles dits « Varia »).
On entend par recherches en éducation et formation des adultes des travaux qui analysent du point de vue d’un ensemble conceptuel cohérent, les faits et les phénomènes de l’éducation et de la formation des adultes à partir de données empiriques.
La revue est internationale, des recherches portant sur des situations nationales diversifiées ou sur des comparaisons transnationales sont les bienvenues, ainsi que des articles déjà publiés dans une autre langue dans des revues nationales ou internationales (à condition toutefois que la traduction française soit de bonne qualité et sous réserve de l’autorisation de publication de l’éditeur de la version originale).
Pour la présentation formelle et les conditions d’acceptation des articles, voir les Recommandations aux auteurs. Le format attendu est de 30 000 à 40 000 signes.
Les propositions sont à adresser à savoirs.revue@gmail.com en précisant : rubrique articles de recherche ».

Critères d’évaluation des articles de recherche

• pertinence de l’objet étudié ;
• qualité de l’écriture et de la structure du texte ;
• référence à la littérature scientifique adaptée ;
• justesse des questions abordées ;
• pertinence de la méthodologie déployée ;
• qualité du corpus, des résultats et de la discussion ;
• actualité de la contribution.

3. Publier un article dans la rubrique
« Enjeux théoriques »

La rubrique intitulée « Enjeux théoriques » propose d’accueillir des articles scientifiques présentant et/ou discutant un concept, une approche, un postulat théorique, un positionnement épistémologique ou encore un modèle d’analyse pertinent pour la recherche en formation des adultes.
Les articles accueillis répondront aux exigences de cohérence conceptuelle en permettant d’initier un débat constructif dans la communauté. Les contributions d’ordre théorique ou épistémologique pourront, le cas échéant, être accompagnées de réactions et de controverses formulées par des auteurs du champ souhaitant prolonger la réflexion.
Les propositions d’articles, de 40 000 signes au maximum, sont évaluées selon les critères de la Revue Savoirs, en prenant cependant en compte l’orientation conceptuelle et théorique qui est ici dominante. Si la mobilisation et le traitement d’un corpus empirique ne sont donc pas attendus dans cette rubrique, les auteurs veilleront à formuler des propositions et des analyses pour fournir des outils d’analyse et de discussion des faits de formation.
Les propositions sont à adresser à savoirs.revue@gmail.com en précisant : rubrique enjeux théoriques .

Critères d’évaluation des articles « Enjeux théoriques »

​• pertinence de l’objet étudié ;
​• qualité de l’écriture et de la structure du texte ;
​• référence à la littérature scientifique disponible ;
​• justesse des questions abordées ;
​• pertinence de l’approche épistémologique et conceptuelle proposée ou discutée ;
• nouveauté, originalité ou attractivité de la proposition théorique ;
• densité scientifique du propos et de l’argumentation ;
• qualité de la discussion engagée au regard des enjeux scientifiques et professionnels en formation des adultes.

​4. Procédures d’expertise des articles
« recherche » ou « enjeux théoriques »

Chaque article, anonymisé, est lu par trois Lecteurs.
Si les trois Lecteurs sont du même avis (article accepté sans modifications, article accepté avec modifications mineures, article accepté avec modifications majeures, article refusé), le Comité éditorial suit strictement les avis ; s’il y a des divergences, le Comité éditorial arbitre.
Les auteurs reçoivent les avis anonymisés des Lecteurs sous forme de synthèse.
Le dernier numéro de chaque année fera connaître la liste des Lecteurs qui auront été sollicités, pour les articles que la revue a reçus, articles qui pourront avoir été publiés, ou refusés, ou en navette avec les auteurs pour des corrections.

Voir les recommandations aux auteurs.